• Imprimer

La Dyspraxie

dessin d'enfantLa dyspraxie* est un trouble de la réalisation du geste, secondaire à l’impossibilité (ou à l’anomalie) de programmer automatiquement et d’intégrer au niveau cérébral les divers constituants sensori-moteurs et spatio-temporels du geste volontaire” (Mazeau, 1995).

 

Tous nos gestes finalisés, tels que porter une cuillère à la bouche, se coiffer…, supposent une gestion coordonnée et complexe de nombreux paramètres spécifiques à chaque geste (mouvements élémentaires, modulations posturales, régulations spatiales et temporelles) faisant l’objet d’une pré-programmation cérébrale.

Chez les dyspraxiques, cette programmation est incomplète voire inexistante. Le geste n’est jamais automatique et nécessite toujours un contrôle volontaire extrêmement fatigant. On peut citer pour exemple l’apprentissage de la conduite automobile où les gestes, une fois appris, sont normalement exécutés sans y penser, sans y prêter une attention particulière, et sans fatigue. L’enfant dyspraxique serait comparable à un conducteur de voiture dont les ressources cognitives sont constamment mobilisées dans les actions à accomplir (tenir le volant, suivre la route, passer les vitesses, faire attention à la circulation, mettre le clignotant...).


Pour l'article complet au format pdf : cliquer ici