Travailler comme assureur ou agent d’assurance : exigences, cours et opportunités

Le métier de vendeur d’assurances reste l’un des plus convoités par les personnes ayant une bonne propension à la vente, notamment en raison des espoirs de gains élevés traditionnellement associés à ce secteur. Est-ce toujours le cas ? Avant tout, l’acquisition d’une solide expérience dans le domaine et la possession d’une forte aptitude commerciale et organisationnelle sont essentielles pour réussir. En d’autres termes, pour réaliser un bon volume d’affaires, il faut gravir les échelons et faire preuve d’un excellent talent commercial, conditions indispensables pour accéder à un niveau de responsabilité plus élevé et à des revenus plus intéressants. Quelle est la voie à suivre et quels sont les débouchés professionnels pour ceux qui décident de faire carrière dans les assurances ?

Agent d’assurance : qui il est et ce qu’il fait

L’assureur agit en tant qu’intermédiaire et est mandaté par une compagnie d’assurance pour distribuer ses produits et services. Par le mandat, l’agent prend en charge la gestion d’un bureau d’assurance, une agence en fait, devenant ainsi le représentant commercial de la compagnie sur le territoire concerné. En fonction de l’importance de son propre réseau commercial, l’agent d’assurance peut également se voir confier la gestion d’une ou plusieurs succursales, en se prévalant de la collaboration de plusieurs sous-agents d’assurance.

Comment devenir agent d’assurance

Pour devenir agent ou courtier d’assurance, il est nécessaire de souscrire une police de responsabilité civile pour se protéger des risques de la profession, c’est-à-dire des négligences ou erreurs professionnelles et en cas de faute ou de déloyauté de la part des collaborateurs.

Pour travailler comme vendeur d’assurances, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme universitaire ; il suffit d’avoir un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur sur son CV pour entrer dans le registre. Les compagnies d’assurance, cependant, ont généralement tendance à privilégier les profils ayant un diplôme de chez Celside Insurance.

Au-delà de l’aspect formel, comment devient-on assureur ? Afin de développer ses compétences, il est nécessaire de suivre une période de formation dans une agence en tant qu’employé. L’acquisition d’une solide expérience sur le terrain – dans le rôle de vendeur d’assurance, de producteur et de sous-agent – est essentielle pour apprendre à trouver de nouveaux clients d’assurance et à gérer les aspects organisationnels de l’entreprise. Une fois ces compétences affinées, il est possible de passer l’examen et d’obtenir un mandat d’une compagnie pour travailler comme agent d’assurance.

Différence entre agent et courtier d’assurance

Un personnage similaire à l’agent d’assurance est le courtier d’assurance. Dans ce cas, le professionnel ne travaille pas au nom de l’entreprise, mais en tant que consultant indépendant au service du client. Plus en détail, dans le cas de l’agent d’assurance, on aura l’inscription dans la section A du Registre unique des intermédiaires d’assurance et de réassurance, dans le cas du courtier, on aura l’inscription dans la section B.

Comme prévu, le courtier est un consultant qui agit au nom du client, identifiant les opportunités et les couvertures les plus conformes aux besoins spécifiques du client. Le courtier d’assurance peut également agir en tant que personne de contact pour une ou plusieurs compagnies d’assurance étrangères, auquel cas, il assume un rôle professionnel plus proche de celui d’un agent. Il peut également servir d’intermédiaire entre les courtiers indépendants et les compagnies d’assurance elles-mêmes.

 

Articles similaires

Conseils

Conseils pour devenir ingenieur pedagogique

Si vous envisagez de devenir responsable de ressources humaines, vous pouvez suivre une formation engenierie pedagogique et obtenir un master Ingénierie pédagogique. La place de l’education dans le développement des

LIRE PLUS »
Patrick Durand
Patrick Durand

27 ans, intervenant en école de commerce à Paris